Menu Fermer

Arts Traditionnels Chinois à Lyon

Dragon chinois en bronze
Dragon tenant une boule de jade

Depuis plus de 25 ans, l’Académie Tian Long propose une gamme variée de pratiques traditionnelles chinoises internes et externes, martiales ou non, dans la région lyonnaise et aussi à Paris.

Un peu d’histoire

Cette association a été créée en 1991 autour de Maître SUN Fa par des pratiquants, désireux de bénéficier d’un enseignement de très haut niveau. En effet, Maître SUN Fa a suivi un long et riche parcours qui l’a mené jusqu’au poste d’enseignant à l’Université des Sports de Shanghai.

Il s’est vu attribuer le grade de 8ème duan (lien externe : wikipedia) par la Fédération Chinoise de Wushu. Ce grade supérieur sanctionne les Grands Maîtres. Il est également titulaire du 7ème dan en France, le plus haut titre national.

Pour parvenir à cette notoriété, notre enseignant a suivi un cursus singulier. Il débute par la pratique du Kung Fu dès 7 ans. À 17 ans, il se lance dans un tour de Chine initiatique où il parfait ses connaissances dans de nombreux domaines : médecine, pharmacopée, méditation, philosophie, arts, histoire. Il travaille avec des maîtres réputés, et côtoie des écrivains, des artistes, des médecins renommés. A 23 ans, il devient acteur et chorégraphe de combats au théâtre et au cinéma. A 31 ans, il intègre l’Université de Shanghai où il forme les futurs enseignants professionnels. A 34 ans, il est reconnu « Maître » suite à l’accession de son équipe à la première place des championnats du monde de Kung Fu.

Une académie, des disciplines

Au sein de l’association, ce vaste savoir lui permet d’être l’enseignant unique pour toutes les disciplines, avec leurs différents styles, leurs armes. Pour chacune il possède un niveau d’expertise reconnue, qu’un œil exercé perçoit d’emblée. Cette palette spécifique de compétences a conduit à dénommer son école « Académie », en reconnaissance de la pluralité des arts pratiqués. Au lieu de les fragmenter, Maître SUN Fa donne une cohérence exceptionnelle à toutes les techniques qu’il propose. Sa vie entière dédiée à la pratique des arts martiaux, à leur enseignement, se poursuit par une recherche continue dans la qualité du geste et dans la transmission.

Tian Long signifie “Dragon céleste” et symbolise la sagesse, la force, le bonheur et l’essence supérieure des choses. L’Académie entend par là souligner son ambition de faire évoluer tout pratiquant en connectant les principes philosophiques de la tradition chinoise avec les disciplines martiales et artistiques. Il s’agit bien d’apprendre des techniques et un savoir faire, mais aussi une manière d’être, une façon différente d’appréhender les choses, un art de vivre, en lien direct avec le creuset originel.

L’enseignement est sous-tendu en permanence par les notions fondamentales de la culture et de la philosophie chinoises qui nourrissent et relient les différentes pratiques. Celles-ci s’enrichissent mutuellement et permettent la découverte et le ressenti du Qi (lien externe : wikipedia) sous ses multiples facettes. Cela donne parfois lieu pour les élèves à des formes de « révélations » inattendues et lumineuses.

L’étude des arts martiaux et énergétiques chinois s’inscrit dans la durée et doit être guidée par la présence permanente d’un maître. La richesse et la subtilité de ces arts justifient que des pratiquants de la première heure soient toujours présents. Certains élèves devenus enseignants ressentent la nécessité d’accroître encore leurs connaissances et d’approfondir leur pratique auprès de Maître SUN Fa, source de progrès inépuisable.

Une pédagogie unique

La pédagogie de Maître SUN Fa s’apparente à une démarche dite traditionnelle qui place la mise en pratique et l’acquisition de sensations au cœur de l’apprentissage. L’approche intellectuelle et théorique ne constitue qu’un approfondissement complémentaire et facultatif à cette démarche. L’accès à la maîtrise de soi et à la paix intérieure passe nécessairement par un travail physique. Petit à petit, au fil de la pratique, ce conditionnement devient plus raffiné et plus subtil. Cependant, il reste toujours concret, efficace et impitoyablement dépouillé du voile de mystère qui entoure habituellement l’enseignement des arts énergétiques.

Son identité chinoise se traduit par des formules très imagées, des références aux postures des animaux, des adages, des histoires, qui permettent en peu de mots et avec poésie de prendre conscience du geste à effectuer, ou de l’esprit à insuffler. Citons par exemple  « l’oreille écoute l’épaule » pour pencher la tête sur le côté, « traverser le mur avec les yeux » pour porter le regard plus loin, « léger comme l’encens » pour effectuer un mouvement ondulant, « regarder son cœur » pour porter l’intention à l’intérieur du corps …

Ces expressions sont fréquemment doublées d’une version en chinois, ce qui habitue l’oreille occidentale à des sonorités différentes. Elles captent  l’attention et fixent la mémoire. Ainsi au bout de quelques temps, les élèves peuvent parfois se surprendre en train d’échanger sur la façon de s’entraîner au « Song Yi Gong » ou comment bien effectuer un « Fa Jing ».

Maître SUN Fa utilise ses compétences d’acteur et de chorégraphe pour développer une pédagogie en miroir qui fait prendre conscience de la gestuelle de chacun. Son sens aigu – et bienveillant – de l’observation, lui permet de reproduire exactement le défaut à corriger, puis le bon geste, et l’élève comprend alors instantanément ce qu’il doit travailler, sans mots superflus.

La calligraphie renforce son enseignement dans la recherche du mouvement juste et beau. L’égard porté à l’esthétique constitue un point commun à toutes les activités, et relève d’une démarche très personnelle, unique en son genre.

Il est le seul en France à enseigner certaines formes rares traditionnelles ainsi que des enchaînements créés par lui-même pour un objectif précis.

Représenter l’Académie

L’association est adhérente à la Fédération des Arts Énergétiques et Martiaux Chinois (FAEMC). La participation à des compétitions régionales et nationales est possible, mais ne constitue pas un objectif prioritaire.

Les pratiquants présentent régulièrement leur discipline au cours de démonstrations lors d’évènements sportifs et culturels. Ils y sont chaudement encouragés car cette expérience entraîne des progrès significatifs dans la maîtrise de soi.

Choisir sa discipline

L’Académie propose des formules de cours variées et adaptées :

  • Des cours de Kung Fu s’adressent aux enfants à partir de 5 ans : apprentissage de la technique associant petit apprentissage du chinois, méditation, armes, et stages de calligraphie/Kung Fu.
  • Les autres cours s’adressent à un public de tout âge et de toute condition physique, débutant ou avancé.
  • Des formations pour les enseignants sont proposées sous forme de stages.
  • Des cours individuels et des stages sont organisés selon les besoins des élèves, repérés par Maître SUN Fa, ou à la demande.
  • L’Académie Tian Long diffuse des pratiques martiales et énergétiques chinoises : Kung Fu, Tai Ji Quan, Qi Gong, calligraphie “Shu Fa”, massage “Tui Na”.

À ce panel déjà large s’ajoutent également des activités culturelles : les adhérents peuvent visiter la Chine grâce à un voyage annuel exclusif, fêter le Nouvel An chinois, être informés des actualités en rapport avec la culture chinoise : expositions, émissions, participations à des évènements …